Marseille : Un homme accompagné de son fils provoque une bagarre dans une poissonnerie

0

Ce n’est pas un simple cas où des poissonniers se disputent sur la qualité de leurs produits. C’est bien plus grave. La scène s’est déroulée mercredi dernier, en après-midi. Deux poissonniers ont eu une violente altercation qui a causé des blessures graves. La raison ? L’un des deux veut à tout prix se procurer à lui seul le marché des plateaux de coquillages. Revue sur la situation.

La bagarre des poissonniers, quand la concurrence fait peur

C’est accompagné de son fils, un boxeur amateur, qu’un patron d’une poissonnerie située à Marignane s’est rendu dans une autre poissonnerie qui se trouve un peu plus loin, dans le centre commercial de Saint-Victoret. Sa motivation c’est de faire un règlement de compte au patron de cette autre enseigne. Furieux, il est tout de suite venu au fait : Ordonner au patron de Saint-Victoret d’arrêter de faire des plateaux de coquillages car ce marché est à lui. La riposte de ce dernier a provoqué ainsi une bagarre féroce qui a continué à la place du parking.

Une affaire qui s’est achevée au bureau du juge

Au bureau du juge, c’est ainsi que s’est finalement achevée la querelle entre les poissonniers qui voulaient le monopole du marché. Les poissonniers attaqués ont porté plainte malgré le fait que ce sont au final les propriétaires du « Poisson siffleur » qui se sont retrouvés avec plus de dégâts. En effet, le fils a 10 jours d’ITT tandis que le père a été fracturé au niveau du plancher orbital et risquerait perdre son œil. Les deux sont actuellement mis en garde à vue.

Face à de tel cas, on se demande alors si la ville de Marseille ne peut-elle vraiment pas accueillir deux poissonniers pour le marché des plateaux de coquillages ?

Commentaires

Partager >>