Sport urbain : le « Tower running », une nouvelle discipline sportive à volonté

Etant une discipline mondialement pratiquée, le « Tower running » attire aujourd’hui de plus en plus de français. Ce sport consiste à courir tout simplement mais en sens verticale. Il s’agit plus précisément d’une course à l’escalier. Dernièrement, une compétition a été mise en œuvre dans la ville de Paris, Bordeaux, Lille, Marseille et  d’autres encore. Elle consiste à escalader à pieds les plus hautes tours de France. Mais, cela n’empêche pas de le pratiquer chez soi comme les exercices de fitness.

Sport à Marseille : « Tower running » : un sport en plein essor

La montée des escaliers est une pratique qui date de 1905. Au départ, ce sont les Etats-Unis qui ont plus pratiqué ce sport. Et c’est quelques années après que l’Europe et le reste du monde a pu en profiter. Les anciens coureurs ont grimpé la Tour Eiffel. Mais, ils n’ont  escaladé que quelques étages seulement.

De nos jours, tout le monde commence à prendre goût. Les adeptes de crossfit ou de fitness ont adopté le « Tower running » en vue de pousser encore plus loin les capacités physiques humaines. En seulement quelques minutes, les tower runners peuvent escalader jusqu’à plus de 250 mètres de hauteurs ou à des milliers de marche d’escaliers.

 « Tower running » : un sport comme un autre

Que ce soit des sportifs de haut niveau ou juste des coureurs du dimanche, la course à l’escalier permet de sculpter le corps au même titre que le marathon ou autres. Mais, il se diffère par le fait que la montée verticale demande beaucoup plus d’efforts. Entre autres, les compétitions s’interposent aujourd’hui. Récemment, une escalade a eu lieu à Marseille notamment dans la Tour Méditerranée. Il s’agit d’un monument comportant 25 étages et s’élève à peu près dans les 100 mètres de hauteurs.

Partager >>