La gentrification de la ville s’amplifie à Marseille

0

La cité phocéenne n’échappe pas à la grande tendance qui a déjà transformé de nombreuses villes en France : la gentrification. Cette sorte d’embourgeoisement urbain des quartiers autrefois populaire, voire défavorisés. Les commerces de proximité sont remplacés par des boutiques de créateur, des épiceries fines ou des magasins bio. Le tour de Marseille en quelques quartier.

L’évolution du centre-ville 

Le centre ville déjà derrière le Vieux Port s’est largement “boboisé” avec par exemple rue Sainte de nombreux magasins de mode. Que ce soit pour femme ou pour homme, on y trouve des boutiques de marque, des friperies et des créateurs qui vendent des chemises d’été pour homme tendance, des chaussures hors de prix et des accessoires glamour. Bref, le quartier a bien évolué ces dernières années et certaines marques marseillaises sont aujourd’hui reconnues sur le plan national : American Vintage ou encore Kaporal. 

La rénovation des Galeries Lafayette

De l’autre côté de la Canebière, la rénovation des Galeries Lafayette a fortement participé à la gentrification des lieux. Aujourd’hui, le centre est une véritable oeuvre architecturale de l’extérieur et toute la bourgeoisie locale s’y précipite en semaine comme le weekend.

Autour du Mucem : l’aménagement des docks

Plus loin du Vieux Port, de l’autre côté, la grande rénovation des quais, des docks et la construction du Mucem, ont largement modifié le visage du quartier. Les docks accueillent aujourd’hui de grandes boutiques de luxe, que ce soit pour le mobilier ou la mode, et dans un décor design, les bobos font leur shopping et passent également des soirées animés : bars, restos, etc. Il y a même un marché avec des produits hauts de gamme, on est loin du savon de Marseille et des boutiques de l’OM ! Il reste toutefois des commerces de proximité et des lieux plus populaires : des bars et des restaurants abordables, au milieu des boutiques de souvenirs évidemment. Sans oublier le grand nouveau centre commercial qui offre une vue imprenable sur la mer : Les Terrasses du Sud.

Saint Victor aux pied de Notre Dame de La garde

Le quartier Saint Victor, entre le Vieux Port et la Bonne mère, a aussi fortement évolué. On y trouve aujourd’hui des magasins bio, des boutiques de bières artisanales, des galeries d’art contemporain ou encore des restaurants haut de gamme qui ont la cote autant auprès des habitants du quartier qu’auprès des touristes. La jeunesse dorée vient y passer ses soirées, aux côtés des bobos du quartier et même certains étudiants.

Dans les ruelles de Noailles, la quartier authentique du centre ville

Même le quartier très populaire de Noailles n’échappe pas au phénomène. s’il a gardé son côté pittoresque avec son grand marché et ses boutiques comme au souk avec notamment des épices venues des quatre coins du monde, on y trouve aujourd’hui une foule de bobos qui y font leurs courses et du coup, quelques boutiques spéciales qui n’existaient pas avant : créateur indépendant, épicerie fine, etc.   

Parier Foot

Commentaires

Partager >>